Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. https://annelaureburay.fr COACH en Transition professionnelle, maladie, santé. Fri, 26 Mar 2021 17:08:48 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.7.1 https://annelaureburay.fr/wp-content/uploads/2021/01/cropped-logo-ALB-coaching-32x32.png Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. https://annelaureburay.fr 32 32 Adoptez une routine matinale pour bien démarrer votre journée 🔥 https://annelaureburay.fr/adoptez-une-routine-matinale-bien-etre-pour-bien-demarrer-votre-journee https://annelaureburay.fr/adoptez-une-routine-matinale-bien-etre-pour-bien-demarrer-votre-journee#respond Fri, 26 Mar 2021 17:08:33 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=8214 Avez-vous une routine matinale quotidienne ?  C’est un sujet qui me semble d’autant plus important  en ce moment, pour se recentrer sur le positif, sur l’essentiel, canaliser son état d’esprit et son énergie dès le réveil.🔥 Savez- vous ce qu’est une routine matinale et quels en sont ses bienfaits? C’est un moment que l’on prend […]

L’article Adoptez une routine matinale pour bien démarrer votre journée 🔥 est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Avez-vous une routine matinale quotidienne ? 
C’est un sujet qui me semble d’autant plus important  en ce moment, pour se recentrer sur le positif, sur l’essentiel, canaliser son état d’esprit et son énergie dès le réveil.🔥
Savez- vous ce qu’est une routine matinale et quels en sont ses bienfaits?
C’est un moment que l’on prend rien que pour soi, entre 5 et 30 minutes en fonction de chacun, de préférence au saut du lit, pour bien démarrer la journée.
Vous trainez des pieds après une mauvaise, nuit ? Vous en aurez d’autant plus besoin !
J’y vais n j’y vais pas….il ne faut pas réfléchir, surtout les 1ers jours: Il faut en moyenne 21 jours pour instaurer une habitude.
Les bénéfices? 
C’est une aide précieuse pour …
✨Commencer sa journée du bon pied
✨Réveiller son corps et sa tête en douceur
✨Ne pas se laisser déborder par des émotions négatives dès le réveil
✨Prendre quelques instants pour être présent à soi, en pleine conscience
✨Faire un point sur sa journée à venir dans le calme
✨ Comment la journée calme, concentré et efficace
Et aussi pour …
✨Récupérer des forces après un problème de santé (physiques et mentales)
✨Se sentir mieux en situation de maladie
✨Vous aider à garder le cap en ce moment
Et concrètement, cela consiste en quoi ?
Je vous partage la base de ma routine quotidienne de 10/15 minutes environ au lever, à laquelle je ne déroge jamais la semaine, que j’ai adoptée depuis environ 5 ans à ma sortir de l’hôpital.
Elle a un peu évolué, mais je l’ai initié alors que je n’avais pas encore la force pour aller chercher du pain en bas de chez moi.
✨Un verre d’eau ou un de jus de citron si vous le supportez
✨Quelques exercices doux pour réveiller votre corps en fonction de ce que vous aimez et pouvez faire (étirements, yoga, Qi Qong ou autres)
✨Quelques exercices de respiration
✨Quelques minutes pour écouter (le silence, les oiseaux, les bruits alentours),
✨Une pensée de gratitude en souriant (extrêmement puissant pour se (re)mettre dans un mode positif et de joie et oui cela se travaille et se cultive),
✨Quelques minutes pour penser à l’organisation de la journée à venir, puis aux objectifs que l’on souhaite atteindre à court terme puis à moyen terme et pour aller plus loin, se visualiser dans la réussite d’un objectif .
Je la fais varier en fonction de mes besoins du jours, mais sur le principe des différents éléments qui se succèdent, elle ne change pas.
Lorsque j’y déroge, je suis moins bien physiquement comme mentalement.
Cette routine m’a aidée à récupérer en santé et fait partie intégrante aujourd’hui de mon équilibre et de ce qui me permet de me maintenir en santé (physique et mentale).
Et hop ! C’est parti pour la journée 😉
Rien ne sert d’être trop ambitieux, il vaut mieux ne pas trop en faire et s’y tenir !
A vous de l’adapter en fonction de ce qui vous convient!
N’hésitez pas à venir me partager vos expériences, j’en serais ravie!
Et si cela vous interpelle mais que vous ne savez pas trop comment vous y prendre, que vous sentez que c’est le moment pour vous de prendre un peu plus soin de vous, que vous avez besoin d’être accompagné dans votre cheminement pour aller mieux, ou si vous vous questionner, je serais ravie d’en parler avec vous.
Nous ferons le point sur votre situation et sur ce que vous pourriez mettre en place et nous verrons e quelle manière je peux vous accompagner.
Voici le lien pour prendre RV pour un 1er échange avec moi:
https://annelaure-buray.systeme.io/seance-decouverte
Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’écrire:
contact@annelaureburay.fr
En attendant, prenez soin de vous 🙏
Anne-Laure

L’article Adoptez une routine matinale pour bien démarrer votre journée 🔥 est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/adoptez-une-routine-matinale-bien-etre-pour-bien-demarrer-votre-journee/feed 0
Un accompagnement lorsque l’on a une maladie chronique c’est aussi… https://annelaureburay.fr/maladie-chroniqueameliorersasantevivre-mieuxcoaching-sante https://annelaureburay.fr/maladie-chroniqueameliorersasantevivre-mieuxcoaching-sante#respond Tue, 27 Oct 2020 16:42:02 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=1601 Mais un accompagnement avec moi c’est aussi et avant tout :

✨ Pourvoir parler librement de ce que l’on a sur le coeur sans risquer d’être jugé

✨Une écoute bienveillante et rassurante et qui comprend ce que vous vivez

✨Pouvoir prendre conscience d’où l’on en est dans sa vie d’une manière générale, dans son acceptation de la maladie et du chemin qui reste à parcourir pour arriver où l’on souhaite

✨Réaliser que le chemin peut être beau, positif, meilleur

✨Reprendre son souffle, respirer, recommencer à vivre

✨Être guidé dans ses pas, dans son cheminement pour que ce que l’on imaginait insurmontable, infranchissable, impossible, devienne POSSIBLE et se concrétise, à son rythme.

L’article Un accompagnement lorsque l’on a une maladie chronique c’est aussi… est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Bonjour,

Vous êtes nombreux à me demander ce qu’un accompagnement peut vous apporter et comment cela peut vous aider à améliorer votre santé. 🥰

Un accompagnement de coaching santé avec moi, c’est…

✨S’alléger de qui vous pollue, vous pèse au niveau émotionnel, de vos pensées, des habitudes toxiques et limitantes que vous avez mises en place pour « survivre » avec votre maladie,

✨Pour pouvoir réinvestir plus librement et sereinement votre vie,

✨Pour vivre tout simplement !

✨Et ce avec une meilleure connaissance de vous-même, pour vivre en harmonie avec qui vous êtes dans votre environnement personnel comme professionnel.

Mais un accompagnement avec moi c’est aussi et avant tout :

✨ Pourvoir parler librement de ce que l’on a sur le coeur sans risquer d’être jugé

✨Une écoute bienveillante et rassurante et qui comprend ce que vous vivez

✨Pouvoir prendre conscience d’où l’on en est dans sa vie d’une manière générale, dans son acceptation de la maladie et du chemin qui reste à parcourir pour arriver où l’on souhaite

✨Réaliser que le chemin peut être beau, positif, meilleur

✨Reprendre son souffle, respirer, recommencer à vivre

✨Être guidé dans ses pas, dans son cheminement pour que ce que l’on imaginait insurmontable, infranchissable, impossible, devienne POSSIBLE et se concrétise, à son rythme.

✨C’est APPRENDRE à REAPPRNDRE

✨C’est APPRENDRE à prendre soin de soi et se guérir de ses maux

✨Être soutenu dans les moments de doute et pouvoir continuer à avancer

✨Mettre en place ce que l’on tournait en boucle dans sa tête sans y arriver seul

✨EN SORTIR plus fort, émerveillé et ému de ce chemin parcouru ensemble si vite, en quelques mois.

✨C’est se réveiller d’un long sommeil et parfois d’un douloureux cauchemar,

✨C’est pouvoir se dire que finalement sa peur n’était pas si terrible

✨C’est porter un autre regard sur soi, sur les autres, sur sa vie et en avoir une lecture un peu différence

✨C’est finalement REAPPRENDRE à EXISTER pour soi, VIVRE pour SOI et non plus pour les autres ou par sa maladie tout simplement ….

Et se sentir enfin LIBRE ET libéré de poids que l’on pensait faire partie de soi…

Quel honneur et quel bonheur c’est de vous accompagner sur ce chemin qui a été bien compliqué et épineux pour moi à l’époque. ❤️

Quel bonheur de vous voir ouvrir les yeux sur le champ des possibles, verser des larmes de joie, me dire que vous respirez mieux.

Quelle joie de de vous entendre me dire que vous ne faites plus de cauchemars la nuit, que vous n’avez plus mal au ventre, que vous n’avez plus peur d’avancer, que vous êtes de nouveau bien avec vous-mêmes et écoutez enfin ce qui est bon pour vous. ❤️

Si en lisant ces quelques mots, cela vous fait quelque chose, si vous prenez une grande respiration, si vous vous mettez à vous imaginer et à rêver, si vous ressentez une émotion positive, alors je serais enchantée d’en discuter avec vous.

En attendant prenez soin de vous 🙏

Anne-Laure

L’article Un accompagnement lorsque l’on a une maladie chronique c’est aussi… est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/maladie-chroniqueameliorersasantevivre-mieuxcoaching-sante/feed 0
Faut-il adapter sa vie professionnelle à sa maladie pour améliorer sa santé et vivre bien https://annelaureburay.fr/faut-il-adapter-sa-vie-professionnelle-a-sa-maladie-pour-ameliorer-sa-sante-et-vivre-bien https://annelaureburay.fr/faut-il-adapter-sa-vie-professionnelle-a-sa-maladie-pour-ameliorer-sa-sante-et-vivre-bien#respond Mon, 14 Sep 2020 15:25:30 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=1558 On a donc tendance à vouloir adapter sa vie professionnelle à sa maladie, avec dans l’idée que cela sera plus « supportable », plus « vivable » et que cela nous permettra de surmonter les conséquences de la maladie.
Je vais même aller jusqu’à dire que ces personnes adaptent leur vie aux PEURS provoquées par la maladie.

Et c’est bien souvent pour SORTIR de cette « vie devenue invivable » que ces personnes me contactent.

Car ce n’est pas en adaptant votre travail à vos peurs, à votre maladie, que vous allez aller mieux et améliorer votre santé, preuve en est avec ces exemples.

Fort heureusement, si vous en êtes arrivé là, vous pouvez en sortir et c’est loin d’être insurmontable 😉

 Que faut-il faire ?

Et bien c’est la démarche inverse, même si elle ne vous semble pas naturelle au départ, qu’il vous faut adopter.

Au lieu d’organiser votre travail en fonction de vos peurs, il vous faut vous recentrer sur vous, revenir à vous en laissant de côté un moment votre état de santé, les oui mais je ne peux pas etc.

NON ! STOP ! 🛑

Fermez les yeux un instant, prenez une grande respiration et posez-vous les questions suivantes :

              ✨qu’est-ce que vous avez vraiment envie de faire au fond de vous ?

            ✨qu’est-ce qui est important pour vous ?

            ✨qu’est-ce qui vous fait vibrer, vous donne le sourire,

            ✨ qu’est-ce qui vous donnerait envie de vous lever le matin ? ⏰

✨Qu’avez-vous envie au fond de vous et besoin de trouver/retrouver dans votre environnement professionnel ?

            ✨Qu’est-ce que vous avez laissé de côté car vous vous imaginez que ce n’est pas possible pour des tas de bonnes raisons

Comment vous sentez-vous ? Avez-vous eu l’impression de respirer ? De revivre rien qu’en imaginant et ressentant ces réponses ?

Si c’est le cas, vous êtes sur la bonne voie. 🤗

L’article Faut-il adapter sa vie professionnelle à sa maladie pour améliorer sa santé et vivre bien est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Je souhaitais vous partager sur un sujet qui me tient autant à coeur que les croyances et parler plus particulièrement du domaine professionnel.

Beaucoup d’entre vous font en sorte d’adapter leur quotidien à leur maladie.

Au départ, c’est presque incontournable, on ne peut pas vraiment faire autrement.

Il nous faut le temps de « digérer », de récupérer, de retrouver ses marques dans une vie qui a été bien chamboulée avec une maladie qui s’est invitée dans notre vie sans y avoir été conviée. 😕

Au vu des changements que la maladie peut occasionner, aussi bien sur les aspects physiques que psychologiques, on a tendance à vouloir adapter sa vie personnelle comme professionnelle à sa maladie, pour vivre mieux.

Cela peut être aidant à un moment donné, dans les premiers temps, mais à terme le risque est de s’enfermer dans des schémas très limitants et qui malheureusement le deviennent de plus en plus chaque jour lorsque l’on met le pied dans ce cercle vicieux.

Une grande majorité des personnes qui me contactent se trouvent enfermées dans le quotidien qu’elles se sont construit au fil du temps pour « supporter la maladie et ce qu’elle a entrainé » et se retrouvent comme piégées dans une toile d’araignée toujours plus petite et ne vivent plus.

Elles survivent. 🥺

Certaines m’ont avoué ne plus être capable de sortir de chez elles.

Elles ont même parfois du mal à s’imaginer dans une vie qui leur ferait plaisir car à ce stage, elles ne s’autorisent même plus à se questionner sur ce qui leur ferait plaisir.

Le risque est donc de se perdre de vue.

La maladie peut être autant une chance et un vrai déclencheur pour se questionner sur sa vie, sur ce que l’on pourrait faire évoluer pour aller mieux, pour améliorer sa santé globale que le début d’une descente aux enfers.

Et cela peut être le cas dans le domaine professionnel.

On a donc tendance à vouloir adapter sa vie professionnelle à sa maladie, avec dans l’idée que cela sera plus « supportable », plus « vivable » et que cela nous permettra de surmonter les conséquences de la maladie.

Certains avec qui j’ai pu échanger, ne vont plus aux réunions, d’autres allègent leurs journées ou travaillent à mi-temps ou organisent leur journée pour s’adapter aux peurs provoquées par la maladie.

Plusieurs personnes m’ont expliqué qu’elles se levaient à 4H du matin pour pouvoir manger et éviter de risquer d’avoir besoin d’aller aux toilettes sur le chemin du travail.

Et c’est un enfer au quotidien.

Voici des exemples de personnes qui ont adapté leur travail à leur maladie.

Je vais même aller jusqu’à dire que ces personnes adaptent leur vie aux PEURS provoquées par la maladie.

Et c’est bien souvent pour SORTIR de cette « vie devenue invivable » que ces personnes me contactent.

Car ce n’est pas en adaptant votre travail à vos peurs, à votre maladie, que vous allez aller mieux et améliorer votre santé, preuve en est avec ces exemples.

Fort heureusement, si vous en êtes arrivé là, vous pouvez en sortir et c’est loin d’être insurmontable 😉

Que faut-il faire ?

Et bien c’est la démarche inverse, même si elle ne vous semble pas naturelle au départ, qu’il vous faut adopter.

Au lieu d’organiser votre travail en fonction de vos peurs, il vous faut vous recentrer sur vous, revenir à vous en laissant de côté un moment votre état de santé, les oui mais je ne peux pas etc.

NON ! STOP ! 🛑

Fermez les yeux un instant, prenez une grande respiration et posez-vous les questions suivantes :

✨qu’est-ce que vous avez vraiment envie de faire au fond de vous ?

✨qu’est-ce qui est important pour vous ?

✨qu’est-ce qui vous fait vibrer, vous donne le sourire,

✨ qu’est-ce qui vous donnerait envie de vous lever le matin ? ⏰

✨Qu’avez-vous envie au fond de vous et besoin de trouver/retrouver dans votre environnement professionnel ?

✨Qu’est-ce que vous avez laissé de côté car vous vous imaginez que ce n’est pas possible pour des tas de bonnes raisons

Comment vous sentez-vous ? Avez-vous eu l’impression de respirer ? De revivre rien qu’en imaginant et ressentant ces réponses ?

Si c’est le cas, vous êtes sur la bonne voie. 🤗

Car oui, inverser votre approche et prendre le temps de vous demander ce qui vous plairait, vous fait du bien et vous fait plaisir, c’est tout simplement PRENDRE SOIN DE VOUS, TENIR COMPTE DE VOUS, faire en fonction de QUI VOUS ETES AU FOND DE VOUS

et c’est EN EMPRUTANT CE CHEMIN QUE VOUS IREZ MIEUX ET CONTRIBUREZ A AMELIORER VOTRE SANTE. 🔥

Vous sentir bien dans votre environnement professionnel et faire en sorte qu’il corresponde à ce qui est important pour vous, cela fait partie des différents aspects pour reconstruire votre santé et cela revient à ECOUTER VOTRE CORPS et ce qui lui fait du bien.

Vous comprendrez donc bien que si vous adaptez votre vie aux peurs de ce qui pourrait se passer si … , vous aurez plus de mal à améliorer votre santé.

Vous seul savez ce qui est bon pour vous.

Et croyez-moi, c’est exactement ce qui s’est passé pour moi.

Je n’étais pas heureuse dans mon contexte professionnel, je n’arrivais pas à m’adapter à mon cadre professionnel et je n’en avais pas envie mais j’essayais de me raisonner et d’écouter les autres me dire « tu vas t’y habituer, c’est pour tout le monde pareil ».

Et bien cela m’a précipité vers une poussée monumentale et des semaines d’hospitalisation et des mois pour récupérer derrière.

Laissez les autres penser ce qu’ils veulent et subir ce qu’ils veulent !

ECOUTEZ-VOUS et FAITES-VOUS CONFIANCE !

Prenez la maladie comme un signe qu’il vous faut repenser votre travail, si bien sûr c’est un aspect qui vous est pénible et surtout n’adaptez pas votre vie en fonction de votre maladie et vos peurs !

 

Si cela fait écho chez vous, si ces quelques mots vous interpellent, si vous avez envie d’aller mieux et que cela vous amène vers un questionnement, si vous avez l’impression d’être enfermé dans une vie qui ne devrait pas être la vôtre, si vous n’arrivez pas à vous sortir de vos peurs et que vous avez adapté votre travail à votre maladie et que vous avez vraiment envie d’en sortir, de VIVRE enfin pleinement votre vie et retrouver votre santé, je serais vraiment ravie d’échanger avec vous lors d’une Séance découverte sur votre situation et voir si je peux vous accompagner dans ce merveilleux voyage vers votre bien-être 😉

C’est par ici :

Je prends rendez-vous pour une séance découverte:

https://annelaure-buray.systeme.io/seance-decouverte

SI vous souhaitez me contacter directement, si vous avez des questions, envoyez-moi un mail, je vous répondrais dans les meilleurs délais avec grand plaisir :

contact@annelaurburay.fr

SI vous voulez en savoir plus sur mes accompagnements, n’hésitez pas à aller voir mon site :

www.annelaureburay.fr

Au plaisir de faire votre connaissance,

An attendant, prenez bien soin de vous 🙏

Anne-Laure

L’article Faut-il adapter sa vie professionnelle à sa maladie pour améliorer sa santé et vivre bien est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/faut-il-adapter-sa-vie-professionnelle-a-sa-maladie-pour-ameliorer-sa-sante-et-vivre-bien/feed 0
“Faire plaisir pour être aimé(e)”, une croyance toxique pour la santé https://annelaureburay.fr/faire-plaisir-pour-etre-aimee-une-croyance-toxique-pour-la-sante https://annelaureburay.fr/faire-plaisir-pour-etre-aimee-une-croyance-toxique-pour-la-sante#respond Wed, 09 Sep 2020 14:20:02 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=1555 Aujourd’hui je vais vous parler d’une croyance qui bien souvent remonte à la petite enfance, croyance sur laquelle j’ai récemment travaillé avec une personne que j’ai accompagnée et qui je pense devrait faire écho chez beaucoup d’entre vous, il s’agit de la croyance, pas toujours consciente car bien ancrée dans ses habitudes « qu’il faille FAIRE PLAISIR AUX AUTRES, voir leur être totalement dévoué pour être aimé et avoir de la valeur ».

Bien sûr, comme toute croyance, elle n’a pas que des aspects négatifs, mais celle-ci particulièrement, me semble intéressante à creuser pour les personnes ayant une maladie chronique.
J’ai donc guidé R avec une grande joie et avec émerveillement dans ses changements, dans ses actions pour ancrer sa nouvelle croyance et ses nouveaux comportements.

R aujourd’hui continue à faire plaisir aux autres, mais uniquement lorsque cela lui fait plaisir et cela change toute la démarche !

Elle a mis en place des actions pour mener à bien ses projets à elle et chaque nouveau pas lui permet d’être plus en confiance, de gagner en estime d’elle et de progressivement investir sa vie à elle !

Et je peux vous dire qu’elle ne s’arrête plus et qu’elle déborde d’énergie, c’est un vrai cercle vertueux. 😉

Et devinez quoi ? ELLE VA MIEUX et SA SANTE s’est AMELIOREE !

L’article “Faire plaisir pour être aimé(e)”, une croyance toxique pour la santé est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Bonjour à tous !

Je continue mes articles sur les croyances et leur importance sur la santé pour vous aider à améliorer votre santé si vous avez une maladie inflammatoire chronique ou des troubles associés et vous montrer à quel point ce sujet est partie intégrante de la santé et

✨ qu’il est essentiel de se pencher sur ce sujet lorsque l’on a une maladie chronique
✨ qu’il est tout à fait possible d’apporter de vrais changements à nos croyances
✨ qu’il est assez simple de le faire lorsque l’on guidé
✨ Que les bénéfices sur la santé et sur l’équilibre de vie sont bien réels ❤️

Pour rappel, nous grandissons et nous nous construisons sur des valeurs et des croyances transmises par notre environnement (pour 80% environ) et validées par nos expériences, qui vont pour beaucoup nous suivre dans nos vies.

Certaines de nos croyances sont aidantes, mais d’autres sont limitantes voire toxiques et peuvent contribuer à des déséquilibres dans certains domaines de nos vies, générer beaucoup de stress, d’angoisses, de freins au quotidien, pouvant aller jusqu’à entrainer le déclenchement d’une maladie ou d’une nouvelle poussée.
Nous développons également des croyances suite au déclenchement de la maladie, tout aussi aidantes ou toxiques (certaines peuvent être un peu des 2), pour nous aider à surmonter cette maladie et avancer du mieux que l’on peut dans notre quotidien.

Aujourd’hui je vais vous parler d’une croyance qui bien souvent remonte à la petite enfance, croyance sur laquelle j’ai récemment travaillé avec une personne que j’ai accompagnée et qui je pense devrait faire écho chez beaucoup d’entre vous, il s’agit de la croyance, pas toujours consciente car bien ancrée dans ses habitudes « qu’il faille FAIRE PLAISIR AUX AUTRES, voir leur être totalement dévoué pour être aimé et avoir de la valeur ».

Bien sûr, comme toute croyance, elle n’a pas que des aspects négatifs, mais celle-ci particulièrement, me semble intéressante à creuser pour les personnes ayant une maladie chronique.

R. pour ne pas la nommer, a grandi dans un environnement assez feutré.

Tous les membres de sa famille sont très discrets et certains comme son père, se considèrent comme étant sans intérêt pour les autres.

R. n’y faisait pas exception.

Je l’ai donc rencontrée effacée, discrète avec peu de confiance et d’estime d’elle.

Lorsqu’elle est m’a contactée, elle était de nouveau en poussée.

Elle souhaitait bien sûr aller mieux, mais également prendre confiance en elle et oser passer à l’action pour entre autre trouver un travail qui lui plairait.

Un des moyens pour elle de se sentir valorisée (et c’était le mode de fonctionnement des membres de sa famille) étant de faire plaisir aux autres, même lorsque cela lui coûtait et qu’au fond elle aurait préféré faire différemment.

R ne vivait pas vraiment pour elle.

D’une certaine manière, elle ne vivait qu’au travers des autres et en se forçant trop souvent.

Bien sûr, cela en faisait une personne dévouée, mais également effacée et se faisant subir à elle-même des choses qu’elle n’avait pas envie de faire, dans l’hypothèse et la supposition (pas toujours vérifiée) que cela ferait peut-être plaisir aux autres.

R ne vivait pas SA vie !

Elle n’avait pas conscience du fait qu’il s’agissait d’une croyance, qu’elle n’était pas obligée de continuer à y croire et que cela pouvait lui être nuisible dans son équilibre de vie.

Lorsqu’elle a mis des mots sur sa croyance, qu’elle a pris conscience que non seulement elle n’avait pas la certitude de faire plaisir aux autres dans toutes ses actions, mais qu’elle ne se faisait pas plaisir et ne vivait pas pour elle, cela a été le début de changements radicaux.

Elle a décidé de de séparer de cette croyance, car c’est là la beauté de la force de notre mental, nous pouvons décider de notre manière d’être, ce n’est pas si difficile.

Cette croyance lui a été transmise dans son enfance, mais elle n’était pas cette croyance, personne n’avait décidé qu’elle devait être comme ci ou comme cela, elle n’était pas obligée de la garder .

Si vous y réfléchissez, ne pas vivre sa vie, faire plaisir aux autres pour se sentir aimé et exister, c’est ne pas vivre, s’étouffer soi-même est lion d’être un facteur d’équilibre dans une vie et peut avoir un sérieux impact sur la santé.

J’ai donc guidé R avec une grande joie et avec émerveillement dans ses changements, dans ses actions pour ancrer sa nouvelle croyance et ses nouveaux comportements.

R aujourd’hui continue à faire plaisir aux autres, mais uniquement lorsque cela lui fait plaisir et cela change toute la démarche !

Elle a mis en place des actions pour mener à bien ses projets à elle et chaque nouveau pas lui permet d’être plus en confiance, de gagner en estime d’elle et de progressivement investir sa vie à elle !

Et je peux vous dire qu’elle ne s’arrête plus et qu’elle déborde d’énergie, c’est un vrai cercle vertueux. 😉

Et devinez quoi ? ELLE VA MIEUX et SA SANTE s’est AMELIOREE !

Cela peut vous paraitre fou, mais on parle de VIVRE et ETRE EN SANTE c’est aussi ACCEPTER de vivre sa vie, CHOISIR, DECIDER de ce que l’on veut faire pour vivre sa vie.

Et c’est essentiel comme facteur d’équilibre et de santé.

Tout cela pour vous montrer une fois de plus l’importance et l’impact des croyances sur la santé et de prendre le temps d’aller y regarder de plus prêt.

Et au-delà de cela, c’est une précieuse connaissance de vous-même que vous acquérez.

Si ce retour d’expérience vous a interpelé, a fait écho chez vous, je serais heureuse d’échanger avec vous lors d’une séance d’accompagnement découverte, afin de voir si je peux à votre tour vous accompagner dans votre voyage vers votre bien-être.

C’est par ici :
https://annelaure-buray.systeme.io/seance-decouverte

Sachez que je propose un accompagnement de 4 mois spécifiquement sur les croyances et la santé.
SI vous voulez en savoir plus sur mes différents accompagnements, c’est par là :

www.annelaureburay.fr/mes-croyances-ma-sante

Au plaisir d’échanger avec vous prochainement, 😉

En attendant, prenez grand soin de vous 🙏

L’article “Faire plaisir pour être aimé(e)”, une croyance toxique pour la santé est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/faire-plaisir-pour-etre-aimee-une-croyance-toxique-pour-la-sante/feed 0
Le rôle essentiel de nos croyances sur notre santé https://annelaureburay.fr/le-role-essentiel-de-nos-croyances-sur-notre-sante https://annelaureburay.fr/le-role-essentiel-de-nos-croyances-sur-notre-sante#respond Mon, 07 Sep 2020 08:23:45 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=1551 le mental et plus particulièrement nos croyances sont des sujets qui me tiennent à cœur.

En effet, ce sont à mon sens des aspects incontournables à aborder pour rééquilibrer sa santé et spécifiquement lorsque l’on a une maladie inflammatoire chronique de l’intestin ou d’autres troubles intestinaux importants ou associés à d’autres pathologies.

Nous grandissons et nous nous construisons sur des valeurs et des croyances transmises par notre environnement (pour 80% environ) et validées par nos expériences, qui vont pour beaucoup nous suivre dans nos vies.

Certaines de nos croyances sont aidantes, mais d’autres sont limitantes voire toxiques et peuvent contribuer à des déséquilibres dans certains domaines de nos vies, générer beaucoup de stress, d’angoisses, de freins au quotidien, pouvant aller jusqu’à entraîner le déclenchement d’une maladie ou d’une nouvelle poussée.

L’article Le rôle essentiel de nos croyances sur notre santé est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Bonjour à vous,

Comme ceux qui me suivent le savent, le mental et plus particulièrement nos croyances sont des sujets qui me tiennent à cœur.

En effet, ce sont à mon sens des aspects incontournables à aborder pour rééquilibrer sa santé et spécifiquement lorsque l’on a une maladie inflammatoire chronique.

Nous grandissons et nous nous construisons sur des valeurs et des croyances transmises par notre environnement (pour 80% environ) et validées par nos expériences, qui vont pour beaucoup nous suivre dans nos vies.

Certaines de nos croyances sont aidantes, mais d’autres sont limitantes voire toxiques et peuvent contribuer à des déséquilibres dans certains domaines de nos vies, générer beaucoup de stress, d’angoisses, de freins au quotidien, pouvant aller jusqu’à entraîner le déclenchement d’une maladie ou d’une nouvelle poussée.

Nous développons également des croyances suite au déclenchement de la maladie, tout aussi aidantes ou toxiques, pour nous aider à surmonter cette maladie et avancer du mieux que l’on peut dans notre quotidien.

Je commence en ce sens une série d’articles sur ces croyances pour témoigner, au travers d’expériences de personnes que j’ai accompagnées:

✨combien il est essentiel de se pencher sur ce sujet lorsque l’on a une maladie chronique,
✨qu’il est tout à fait possible d’apporter de vrais changements à nos croyances
✨qu’il est assez simple de le faire lorsque l’on guidé,
✨Que les bénéfices sur la santé, sur l’équilibre de vie sont bien réels ❤️

Je vais commencer par vous parler d’une croyance développée par une de mes clients après avoir déclenché une Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin (RCH) et qui a été accentuée par son environnement familial car elle était très jeune à ce moment -là.

Elle est venue vers moi pour apporter des changements pérennes afin d’éviter de retomber fréquemment en poussée (elle sortait d’une nouvelle poussée).

Il s’agissait donc d’une croyance forte avec laquelle elle s’est construite en grandissant et sur laquelle elle continuait à s’appuyer pour avancer dans sa vie.

Bien sûr, elle n’avait pas conscience du fait qu’il s’agissait d’une croyance, qu’elle n’était pas obligée de continuer à y croire et que cela pouvait lui être nuisible dans son équilibre de vie.

L. pour ne pas la nommer, avait la croyance qu’elle devait en faire plus que les autres à cause de sa maladie, pour arriver à faire aussi bien que les autres d’abord dans ses études puis dans sa vie professionnelle.

Elle a développé cette croyance en parti par réaction à sa famille lui disant qu’elle « devait se préserver, se reposer, du fait de sa maladie » et qui l’incitait à faire des choix d’études « sages ».

Elle en a pris le contre- pieds, car a voulu prouver à tout le monde qu’elle pouvait y arriver.

Et pour ce faire, elle a développé la croyance qu’avec sa maladie, elle devait donner encore plus.

Cela l’a poussée à poursuivre l’excellence.

Le message contraignant derrière cette croyance est celui-ci : « sois forte».

A côté de cela, elle se plaignait d’être continuellement fatiguée, me soutenant que c’était à cause de sa maladie.

L’impact positif de sa croyance a été de réussir pleinement tout ce qu’elle a entrepris.

Le revers de la médaille a été de ne pas savoir se poser de limites et de les repousser toujours plus loin, ayant pour conséquence de grosses fatigues et des poussées régulières.

Avec le travail que nous avons fait ensemble, L a très vite pris conscience quel son socle n’était pas si positif que cela.

Elle a eu une importante prise de conscience et phase de déconditionnement.

Elle a réalisé aussi qu’elle n’était pas obligée d’en faire plus que les autres à cause de sa maladie mais qu’elle aimait exceller et qu’elle était seule à décider de garder ou changer de croyances, que personne ne lui imposait.

Elle a également réalisé que sa fatigue n’était pas forcément due à sa maladie mais à son rythme de vie.

Ce changement de perception de sa vie a été une vraie révélation et a enclenché des transformations de fond, mais pas tant que cela sur son mode de vie mais surtout sur son approche, sa vision et son acceptation de sa maladie.

Elle a progressivement appris à s’écouter, à écouter ses besoins, à être plus en conscience, à retrouver le goût de prendre du temps pour elle également et j’en passe.

Cela a eu un effet boule de neige sur pas mal d’autres aspects que je ne développerais pas ici et qui lui ont permis progressivement de construire sa maison intérieure et de trouver son équilibre, son bien-être dans tous ses domaines de vie, pour créer par elle-même sa santé.

Et tout cela, en faisant évoluer sa croyance de devoir être forte à tout prix et de devoir faire plus que les autres pour y arriver, à cause de sa maladie, sans pour autant tout « jeter ».

Tout cela pour vous montrer l’importance et l’impact des croyances sur la santé et de prendre le temps d’aller y regarder de plus prêt.

Et au-delà de cela, c’est une précieuse connaissance de vous-même que vous acquérez.

Si ce retour d’expérience vous a interpelé, a fait écho chez vous, je serais heureuse d’échanger avec vous lors d’une séance d’accompagnement découverte, afin de voir si je peux à votre tour vous accompagner dans votre voyage vers votre bien-être.

C’est par ici :
https://annelaure-buray.systeme.io/seance-decouverte

Sachez également que je propose un accompagnement spécifique sur les croyances et la santé dont vous pouvez consulter le contenu sur mon site :

www.annelaureburay.fr

Bien sûr n’hésitez pas à me contacter directement 😉

Au plaisir d’échanger avec vous prochainement, 😉

En attendant, prenez grand soin de vous 🙏

ANne-Laure

L’article Le rôle essentiel de nos croyances sur notre santé est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/le-role-essentiel-de-nos-croyances-sur-notre-sante/feed 0
Apprendre à vivre bien avec votre maladie et retrouver de l’énergie https://annelaureburay.fr/apprendre-a-vivre-bien-avec-votre-maladie-et-retrouver-de-lenergie-et-un-etat-despit-positif https://annelaureburay.fr/apprendre-a-vivre-bien-avec-votre-maladie-et-retrouver-de-lenergie-et-un-etat-despit-positif#respond Wed, 29 Apr 2020 15:55:05 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=1200 Quelle démarche adopter pour vivre bien et de manière pérenne avec votre maladie?

Aujourd’hui, on ne manque pas de choix de solutions pour se faire du bien, et faire en sorte de vivre mieux son quotidien avec une maladie.

De nombreuses solutions alternatives sont proposées en complémentarité des traitements médicamenteux, pour soulager les effets secondaires, pour gérer la fatigue, le stress, en fonction de vos besoins et de ce qui vous attire, vous parle.

Mais il n’existe à l’heure actuelle aucun remède miracle, aucun traitement efficace uniforme pour tous pour beaucoup de ces maladies.

Beaucoup sont déçus par les effets temporaires des méthodes naturelles qu’ils ont suivies. ☹️

Et même si la recherche et le corps médical commencent vraiment à s’intéresser au tube digestif, il n’existe aucune solution standard, ni cause unique identifiée du facteur déclencheur de ces maladies.

Cependant, on progresse et on sait aujourd’hui, suite à des recherches, des tests et des études effectuées sur des échantillons de population, que les causes sont multi-factorielles et qu’il est essentiel de tenir compte de tous les aspects de sa vie et de sa personne pour vivre bien et de manière pérenne.

Si certains y parviennent, alors pourquoi pas vous ?

Si j’y suis arrivée et si les personnes que j’accompagne y arrivent, alors pourquoi pas vous ?

Mais comment faire ?

Je vous explique tout cela dans une Webconférence OFFERTE pour, justement, vous aider à retrouver de l’énergie, de la sérénité et vivre enfin pleinement votre vie !

Cliquez ici pour vous inscrire :

https://bit.ly/3cAJlgf

Dans cette conférence, vous découvrirez 3 étapes clés que vous pourrez suivre et mettre en œuvre dès la fin du visionnage.

L’article Apprendre à vivre bien avec votre maladie et retrouver de l’énergie est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Quelle démarche adopter pour vivre bien et de manière pérenne avec votre Maladie ?

Aujourd’hui, on ne manque pas de choix de solutions pour se faire du bien et pour aller mieux.

De nombreuses solutions alternatives sont proposées en complémentarité des traitements médicamenteux, pour soulager les effets secondaires, pour gérer la fatigue, le stress, en fonction de vos besoins et de ce qui vous attire, vous parle.

Mais il n’existe à l’heure actuelle aucun remède miracle, aucun traitement efficace uniforme pour tous, pour traiter les maladies chroniques.

Beaucoup sont déçus par les effets temporaires des méthodes naturelles qu’ils ont suivies. ☹️

Et même si la recherche et le corps médical commencent vraiment à s’intéresser au tube digestif, il n’existe aucune solution standard, ni cause unique identifiée du facteur déclencheur de ces maladies.

Cependant, on progresse et on sait aujourd’hui, suite à des recherches, des tests et des études effectuées sur des échantillons de population, que les causes sont multi- factorielles et qu’il est essentiel de tenir compte de tous les aspects de sa vie et de sa personne pour vivre bien et de manière pérenne.

Alors pourquoi tant de personnes n’arrivent pas à aller vraiment mieux et stabiliser leur maladie ?

❌ La pratique ou thérapie complémentaire qu’elles suivent n’est pas assez complète et ne tient pas compte de tous les aspects de la santé
❌Malgré leur bonne volonté, elles ne se sont pas engagées à 100% et pour de bon à prendre soin d’elles
❌Au-delà de leurs efforts, elles n’ont pas effectué de changement profond de leurs habitudes et des schémas négatifs dans lesquelles elles se sont enfermées et qui ont un rôle essentiel pour aller mieux
❌Les habitudes reviennent au galop et ne permettent pas de vrais changements

Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer encore et encore et de se battre contre la maladie !

Mais c’est épuisant et parfois décourageant.

Et vous vous dites qu’il n’y a pas de VRAIE solution et que vous devez faire avec.

Vous vous demandez si cela vaut le coup de continuer à chercher une solution qui pourrait vous permettre une bonne fois pour toute de recouvrer votre ENERGIE, de pouvoir enfin vivre normalement, vivre la vie qui vous plait et pouvoir vous débarrasser de vos peurs et de vos angoisses qui vous bouffent la vie ?

La réponse est OUI ! et même un GRAND OUI !

Si certains y parviennent, alors pourquoi pas vous ?

Si j’y suis arrivée et si les personnes que j’accompagne y arrivent, alors pourquoi pas vous ?

Mais comment faire ?

Je vous explique tout cela dans une Webconférence OFFERTE pour, justement, vous aider à retrouver de l’énergie, de la sérénité et vivre enfin pleinement votre vie !

Voici le lien pour vous inscrire :

https://bit.ly/3cAJlgf

Dans cette conférence, vous découvrirez 3 étapes clés que vous pourrez suivre et mettre en œuvre dès la fin du visionnage.

Il m’a fallu passer par ces trois étapes pour sortir de mon CROHN et retrouver ma vie.

Et je peux vous dire que je me sens encore plus d’énergie et de vitalité qu’avant la maladie.

Ces étapes, je les ai structurées de manière pratique et simple pour pouvoir vous les proposer, en m’appuyant sur mon vécu, mon expérience et mon expertise.

Les clés de ces étapes me sont encore d’une grande utilité au quotidien pour gérer non seulement mon CROHN mais également le contexte de crise sanitaire actuel.

Et je suis heureuse de pouvoir vous les proposer aujourd’hui pour que vous puissiez à votre tour prendre du recul sur votre maladie et gérer le stress supplémentaire dû à l’incertitude que nous vivons avec le Coronavirus.

Si vous aussi vous voulez plus que tout retrouver rapidement de l’énergie et de la vitalité, gérer plus facilement le chamboulement dû à votre maladie , cumulé à celui du Covid19 et être plus serein dans votre quotidien,

Alors, je vous invite à vous inscrire à la Webconférence avec le lien suivant:

https://bit.ly/3cAJlgf

En attendant, prenez soin de vous 😉

Anne- Laure

L’article Apprendre à vivre bien avec votre maladie et retrouver de l’énergie est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/apprendre-a-vivre-bien-avec-votre-maladie-et-retrouver-de-lenergie-et-un-etat-despit-positif/feed 0
Se ressourcer en quelques minutes : la méditation du sourire intérieur https://annelaureburay.fr/comment-gagner-en-energie-en-quelques-minutes-par-jour https://annelaureburay.fr/comment-gagner-en-energie-en-quelques-minutes-par-jour#respond Fri, 13 Mar 2020 14:10:47 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=1023 Vous avez une maladie et vous êtes épuisé et vous avez du mal à faire face et gérer votre quotidien ?

Vous n’arrivez pas à prendre ne serait- ce que quelques minutes pour vous, pour respirer, vous ressourcer ?

Le soir vous n’avez qu’une seule envie, c’est dormir ?

Vous êtes conscient (e ) que cela ne va pas vous aider à stabiliser votre maladie si vous continuez sur ce rythme, mais vous n’arrivez pas à trouver de solution pour sortir de ce cercle infernal.

Un temps de méditation permettant de se concentrer sur quelque chose de précis et sortir du flot de ses pensées et de ses ruminations est non seulement bénéfique pour respirer, se calmer et se ressourcer (c’est l’équivalent d’une micro-sieste en gain d’énergie) mais également pour clarifier ses pensées et prendre un peu de recul sur son quotidien.

L’article Se ressourcer en quelques minutes : la méditation du sourire intérieur est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Vous êtes épuisé et vous avez du mal à faire face et gérer votre quotidien ?

Vous n’arrivez pas à prendre ne serait- ce que quelques minutes pour vous, pour respirer, vous ressourcer ?

Le soir vous n’avez qu’une seule envie, c’est dormir ?

Vous êtes conscient (e ) que cela ne va pas vous aider à préserver votre santé ou sortir la tête de votre maladie si vous continuez sur ce rythme, mais vous n’arrivez pas à trouver de solution pour sortir de ce cercle infernal.

Et vous vous dites que de toute façon c’est comme cela et vous n’avez pas le choix.

Je suis passée par là et cela ne m’a pas valu que du bon bien au contraire.

Alors comment faire pour ne serait-ce que se ressourcer quelques minutes par jour ?

Est-ce possible et bénéfique ?

La réponse est OUIIII.

C’est possible car je l’ai fait.

Juste après avoir repris le travail suite à mon opération à cause de CROHN et plusieurs semaines d’arrêt et bien avant avoir amorcé des changements plus importants dans ma vie, j’étais dans cette situation.

Je cherchais une solution pour me dégager du temps pour moi, me faire du bien et pouvoir commencer à réfléchir aux déséquilibres dans ma vie qui avaient impactés ma santé et qui allaient nécessiter quelques aménagements et changements.

Au début, je n’arrivais pas à trouver de solution pour me dégager ce temps.

Dès ma sortie de l’hôpital, alors que je n’avais aucune force physique, je faisais tous les jours « une méditation du sourire à tous mes organes ».

Et cela me faisait du bien et me redonnait un peu le sourire (sourire intérieurement vous aide à sourire extérieurement et vis-versa).

Et j’ai continué à le faire au travail.

Cela peut se faire très vite, en 1 minute à peine ou un peu plus s’il on prend son temps.

Et vous pouvez le faire de n’importe où !

Je sortais des locaux de mon entreprise et même s’il faisait très froid, je m’asseyais sur un banc quelques minutes pour me ressourcer.

C’est très simple :

En position assise, le dos droit et la tête tirée ver le ciel, les pieds posés sur le sol, vous fermez les yeux.

Prenez quelques grandes respirations pour relâcher les tensions et entrer en conscience de votre corps.

Souriez extérieurement. Vous constaterez un bien-être intérieur à sourire.

Lorsque vous êtes bien installés, passez en revue tous vos organes en les visualisant comme vous le souhaitez, du haut en bas et mentalement vous vous dites « je souris à ma gorge, je souris à mon cœur, je souris à mon poumon droit puis gauche, je souris à ma rate….. » et comme cela jusqu’aux pieds.

Cela vous permet de vous concentrer sur vos organes et de leur envoyer une pensée positive ce qui est très bénéfique pour la santé et également de ne penser à rien d’autre.

C’est une méditation très simple mais très efficace, qui m’a beaucoup aidée à me ressourcer, me calmer et sans m’en rendre compte, à me mener doucement sur un nouveau chemin.

Un temps de méditation permettant de se concentrer sur quelque chose de précis et sortir du flot de ses pensées et de ses ruminations est non seulement bénéfique pour respirer, se calmer et se ressourcer (c’est l’équivalent d’une micro-sieste en gain d’énergie) mais également pour clarifier ses pensées et prendre un peu de recul sur son quotidien.

On parle beaucoup de Méditation par la Pleine Conscience et c’en est une.

Si vous laissez un peu de temps au temps, cela peut être extrêmement aidant pour contribuer à trouver des solutions sans forcer.

Et c’est un 1er pas pour prendre un temps rien que pour vous et prendre soin de vous.

Alors, tenté par cette nouvelle aventure intérieure ?

Avez-vous envie d’essayer ?

Vous n’avez rien à perdre et tout à y gagner !

Je suis impatiente d’avoir vos retours !

En attendant prenez soin de vous,
Anne-Laure

L’article Se ressourcer en quelques minutes : la méditation du sourire intérieur est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/comment-gagner-en-energie-en-quelques-minutes-par-jour/feed 0
Que faut-il faire pour vivre bien avec une maladie chronique? https://annelaureburay.fr/que-faut-il-faire-pour-vivre-bien-avec-une-maladie-chronique https://annelaureburay.fr/que-faut-il-faire-pour-vivre-bien-avec-une-maladie-chronique#respond Wed, 12 Feb 2020 09:01:55 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=979 Que faut-il faire pour vivre bien et de manière constance avec une Maladie Inflammatoire Chronique?

Je constate autour de moi que les personnes ayant une maladie qui ont du mal à s’en sortir sont bien souvent celles qui ne s’autorisent pas à vivre, qui mettent en place trop d'habitudes limitantes et vivent autour de leur maladie et des autres et non pour elles.
Soit elles se laissent « manger » par leur maladie qui prend toute la place, soit elles vivent pour les autres et leur quotidien est là pour faire plaisir aux autres et est souvent constitué de contraintes. Elles répondent à leurs obligations mais elles se sont OUBLIEES.
Ces personnes N’EXISTENT PAS assez pour elles-mêmes.
C’est essentiel de faire attention à son alimentation et de faire baisser son niveau de stress avec des techniques douces.
Mais si vous n’avez pas réussi à retrouver un équilibre dans votre vie et à vous sentir serein et positif, il vous manque alors un élément essentiel pour aller mieux.

L’article Que faut-il faire pour vivre bien avec une maladie chronique? est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Que faut-il faire pour vivre bien et de manière constance avec une Maladie Inflammatoire Chronique ?

On lit des centaines que dis-je des milliers d’avis différents sur les causes qui peuvent déclencher une maladie inflammatoire chronique et tout autant d’avis sur ce qu’il faut faire pour aller mieux, être en rémission ou guérir, allant des traitements médicamenteux aux médecines douces en passant par les recettes de grand-mères, huiles essentielles et autres.

C’est tellement compliqué de s’y retrouver, de savoir quoi faire, quoi tester, qui croire ou ne pas croire, qui suivre ou ne pas suivre.

C’est d’autant plus difficile que les causes ne sont pas connues pour beaucoup de ces maladies et on n’a pas de recette miracle pour soigner de manière constante ces maladies.

Alors certains croient que c’est l’alimentation qui va les aider à être bien, d’autres la méditation, la sophrologie, l’hypnothérapie ou la naturopathie.
Certains ne croient qu’en les traitements médicamenteux, d’autres en rien.

Croire que quelque chose va fonctionner pour aller mieux, c’est primordial pour aller mieux.

Car la part psychologique joue un rôle fort dans la guérison.

Et c’est malheureusement de notre mental que l’on oublie trop souvent de s’occuper pour prendre le chemin de la guérison.

C’est essentiel de faire attention à son alimentation et de faire baisser son niveau de stress avec des techniques douces.

Mais si vous n’avez pas réussi à retrouver un équilibre dans votre vie et à vous sentir serein et positif, il vous manque alors un élément essentiel pour aller mieux.

Car aujourd’hui, on ne connait ni les éléments déclencheurs ni de solution unique pour soigner ces maladies mais on sait que tout est lié et tout est important.

D’ailleurs, Thierry Janssen le rappelle très justement dans son ouvrage « La solution intérieure » :
« La maladie n’est pas seulement causée par un agent extérieur ou une disposition pathologique particulière, Il faut envisager la maladie comme le résultat d’un déséquilibre où les aspects physiques et psychologiques sont étroitement liés, les uns provoquant ou influançant les autres et vice versa, dans une suite de réactions de cause à effet qui forment de véritables cercles vicieux. Les processus sont complexes. Il n’est pas facile d’identifier les facteurs qui les déclenchent. »
C’est d’autant plus important de n’en négliger aucun.
Tout est important et tout doit être pris en compte de manière holistique.

Prendre tout en compte, les aspects physiques et psychologiques, c’est ce qui m’a permis de récupérer et d’être en pleine forme aujourd’hui.

Et savez-vous quel aspect a été le déclencheur pour aller mieux et le dernier sur lequel j’ai travaillé?

Le fait d’être bien dans mon environnement, de vivre et non plus survivre et d’exister pour moi et de de redonner de la saveur et un sens à ma vie.

C’était mon chaînon manquant et lorsque j’ai fait en sorte d’être bien dans ma vie, d’équilibrer tous mes domaines de vie, mon état de santé s’est amélioré de manière importante.

Je constate autour de moi que les personnes ayant une maladie chronique qui ont du mal à s’en sortir sont bien souvent celles qui ne s’autorisent pas à vivre et ne prennent pas en compte le fait de se sentir bien dans leur environnement personnel comme professionnel.

Soit elles se laissent « manger » par leur maladie qui prend toute la place, soit elles vivent pour les autres et leur quotidien est là pour faire plaisir aux autres et est souvent constitué de contraintes. Elles répondent à leurs obligations mais elles se sont OUBLIEES.

Ces personnes N’EXISTENT PAS assez pour elles-mêmes.

Etes-vous bien dans votre vie ?

Avez-vous pris en compte l’ensemble des aspects physiques et psychologiques pour faire en sorte d’aller mieux et vivre bien et de manière pérenne avec votre maladie ?

Y -a-t-il un aspect que vous avez laissé de côté ?

Considérez-vous que certains sont plus importants que d’autres ?

Avez-vous réussi à dépasser les peurs qui vous rongent depuis que vous avez cette maladie ?

Avez-vous réussi à retrouver un équilibre dans votre environnement qui vous permette d’être bien, de regarder l’avenir de manière positive ?

Avez-vous modifié votre mode de fonctionnement pour faire attention à vous en tant que personne dans votre environnement professionnel et personnel ?

J’ai hâte d’avoir vos retours sur ce sujet.

Et si vous souhaitez aller plus loin et pouvoir identifier ce qui est important pour vous, prendre du recul sur votre maladie et prendre soin de vous de manière globale pour un quotidien plus serein et pouvoir entreprendre les projets qui vous tiennent à cœur, je vous invite à prendre rendez-vous avec moi pour un 1er échange offert, qui vous permettra de clarifier votre situation et voir de quelle manière vous pourriez avancer.

C’est par ici !: https://calendly.com/annelaureburay/seance-decouverte

Au plaisir d’échanger avec vous !

En attendant prenez soin de vous 😉

Anne-Laure

L’article Que faut-il faire pour vivre bien avec une maladie chronique? est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/que-faut-il-faire-pour-vivre-bien-avec-une-maladie-chronique/feed 0
La santé est-elle votre priorité? https://annelaureburay.fr/la-sante-est-elle-votre-priorite https://annelaureburay.fr/la-sante-est-elle-votre-priorite#respond Tue, 28 Jan 2020 15:02:05 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=954 Environ 50% des personnes ont répondu que la santé était leur priorité n°1.

En priorité n° 1 ressortait le plus souvent la famille et les enfants

Je comprends que ce soit le plus important dans votre vie, mais je me pose quand même la question suivante :
Si vous êtes fatigué, épuisé, en poussée, le moral à zéro, tétanisé par vos peurs, pouvez-vous vous rendre disponible à 100% pour votre famille ?

L’article La santé est-elle votre priorité? est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Bonjour à tous,

J’ai fait un petit sondage auprès de personnes ayant une Maladie Inflammatoire Chronique de L’Intestin pour savoir où se situaient la santé dans l’ordre de leurs priorités sur une échelle de 1 à 10 (10 étant le plus élevé).

J’ai tout d’abord été agréablement surprise de l’intérêt qu’a suscité cette question avec le nombre de retours.

Mais j’ai été également étonnée des réponses.

Cette question a été posée à des personnes ayant une maladie.

Environ 50% des personnes ont répondu que la santé était leur priorité n°1.

En priorité n° 1 ressortait le plus souvent la famille et les enfants.

Je comprends que ce soit le plus important dans votre vie, mais je me pose quand même la question suivante :
Si vous êtes fatigué, épuisé, en poussée, le moral à zéro, tétanisé par vos peurs, pouvez-vous vous rendre disponible à 100% pour votre famille?

Si vous ne vous occupez pas de vous, ne vous écoutez pas, poussez vos limites jusqu’au bout pour vous consacrer à votre famille, il y a peut-être un moment où votre corps va lâcher.

Et si vous êtes le pilier de votre famille et que vous vous écroulez, que se passe-t-il ?

Quel prix allez-vous payer ?

Je parle de santé au sens large du terme, à savoir ne pas négliger ses besoins, prendre du temps pour soi, se poser et réfléchir si vous ne vous sentez pas en phase avec votre travail etc., sans faire passer “le reste” systématiquement avant soi.

Lorsque je me suis retrouvée sur mon lit d’hôpital, avec des tuyaux partout, je ne pouvais plus m’occuper de ma fille âgée de 10 mois à l’époque.

J’essayais d’être sur tous les fronts et cela ne m’a pas réussi.

J’avais l’impression de tout faire à moitié et je luttais quotidiennement pour essayer de tout faire.

Je n’étais pas bien et j’étais épuisée.

J’y ai laissé ma santé et je ne pouvais plus rien faire.

J’ai alors réalisé qu’il fallait que je pense à moi, que je m’occupe de moi, de ce dont j’avais besoin pour être en bonne santé, de ce qui était le plus important pour moi pour me sentir bien et ainsi pouvoir mieux prendre soin de ma famille.

Faire passer votre santé en n°1 n’a rien de choquant, bien au contraire, c’est vous permettre de prendre mieux soin de votre famille et pouvoir consacrer du temps à faire ce qui est important pour vous.

Et cela n’a rien d’égoiste, bien au contraire.

C’est justement penser à ceux que vous aimez.

C’est aussi vous respecter, les respecter et les préserver.

Et si vous allez bien, ils iront bien mieux aussi.

Quand je parle de prendre soin de sa santé, cela n’implique pas de laisser tout le reste en plan.

Il s’agit juste de ne pas vous oublier et de faire l’effort de vous occuper de vous.

Je vous repose la question : quelle est votre priorité n° 1 ?

J’ai hâte d’avoir vos retours !

Si vous souhaitez aller plus loin et prendre un temps pour vous pour vous retrouver, identifier ce qui est important pour vous, prendre du recul sur votre maladie et prendre soin de vous de manière globale pour un quotidien plus serein et pouvoir entreprendre les projets qui vous tiennent à cœur, je vous invite à prendre rendez-vous avec moi pour une SEANCE DECOUVERTE GRATUITE d’une heure, qui vous permettra de clarifier votre situation et voir de quelle manière vous pourriez avancer.

C’est par ici !: https://calendly.com/annelaureburay/seance-decouverte

Au plaisir d’échanger avec vous !

En attendant prenez soin de vous 😉
Anne-Laure

L’article La santé est-elle votre priorité? est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/la-sante-est-elle-votre-priorite/feed 0
Comment dépasser les peurs déclenchées par la maladie https://annelaureburay.fr/comment-depasser-les-peurs-declenchees-par-la-maladie https://annelaureburay.fr/comment-depasser-les-peurs-declenchees-par-la-maladie#respond Tue, 14 Jan 2020 15:22:19 +0000 https://annelaureburay.fr/?p=937 Le fait d’avoir une maladie chronique ou auto-immune peut déclencher de nouvelles peurs dans un quotidien.

C'est souvent le cas chez les personnes que j'accompagne.

Quels types de peur cela peut-il déclencher ?

✔️ Sortir et de se trouver confronter à une difficulté, une situation inconfortable (comme la peur d’avoir envie d’aller aux WC et de ne pas en trouver par exemple dans le cas d'une maladie intestinale)
✔️ Le jugement et du regard des autres (en public, en réunion en famille, au travail etc)
✔️ Ne pas retrouver de travail
✔️ Devoir faire part de la maladie à un employeur
✔️ Etre rejeté (e)

L’article Comment dépasser les peurs déclenchées par la maladie est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
Le fait d’avoir une maladie chronique ou auto-immune peut déclencher de nouvelles peurs dans un quotidien.

C’est souvent le cas chez les personnes que j’accompagne.

Quels types de peur cela peut-il déclencher ?

✔️ Sortir et de se trouver confronter à une difficulté, une situation inconfortable (comme la peur d’avoir envie d’aller aux WC et de ne pas en trouver par exemple dans le cas d’une maladie intestinale)
✔️ Le jugement et du regard des autres (en public, en réunion en famille, au travail etc)
✔️ Ne pas retrouver de travail
✔️ Devoir faire part de la maladie à un employeur
✔️ Etre rejeté (e)

Ce ne sont que quelques exemples des nombreuses peurs déclenchées par ces maladies bien souvent invisibles.

Quelque soit la nature de la peur, elles ont pour point commun de vous empêcher de vivre normalement et de réaliser vos projets personnels comme professionnels.

Quelles sont les conséquences ?

Certains sont abattus et tristes, d’autres se sentent inutiles.

Beaucoup m’ont confié s’isoler, se renfermer sur eux-mêmes.

C’est un cercle vicieux et cela a des conséquences sur le stress, l’état d’esprit, l’image de soi et la confiance en soi.
Et cela n’aide pas à aller mieux, retrouver de l’énergie et reprendre le cours de votre vie.

COMMENT FAIRE pour casser ce cercle vicieux et DEPASSER VOS PEURS pour avancer, réaliser vos rêves, vos projets ?

Pour commencer, il vous faut réaliser que même si ces peurs vous paraissent bien réelles elles ne constituent pas la réalité, elles ne sont ni vous ni votre maladie.

Elles sont une projection mentale négative de ce qui peut se passer si vous agissez, c’est-à-dire une perception erronée de la réalité.

Elles vous incitent à faire des suppositions négatives, « Si je fais cela, il risque de se passer cela ».

Et d’autant plus si vous avez déjà été confronté à une situation équivalente.

Je vous propose un exercice pour commencer à dépasser ces peurs qui viennent vous empoisonner et ne vous aident pas à aller mieux :

Tout d’abord, déculpabilisez car il n’y a aucune honte à avoir peur.

Puis je vous invite à fermer les yeux et vous imaginer dans la situation que vous avez peur d’affronter puis vous poser les questions suivantes:
✨Si vous n’aviez pas peur, que feriez-vous ?
✨Comment cela se passerait-il ?
✨Quels bénéfices en retireriez-vous ?
✨Comment vous sentirez-vous ?
✨Que ressentez-vous ?

✨Puis repensez à une situation qui vous effrayait, que vous avez surmontée et qui vous a rendu fier.         Qu’avez-vous ressenti ?
Gardez cette sensation en vous et projetez-vous de nouveau dans la situation qui vous fait peur avec ce ressenti.

✨Qu’avez-vous à perdre de passer à l’action ?

Qu’est-ce que cela va vous apporter de dépasser vos peurs ?

Vous serez fiers de vous, vous vous sentirez plus forts et gagnerez en confiance et vous aurez envie de recommencer, d’aller plus loin. 
Vous vous sentirez MIEUX avec plus d’énergie à revendre.                                                                                   C’est essentiel pour aller mieux, pour guérir.
C’est une composante de votre santé, ne l’oubliez pas.

Lorsqu’il m’arrive d’avoir des doutes, et la « peur de ne pas y arriver », je respire profondément, je ferme les yeux et je fais cet exercice.
Cela me permet de continuer à avancer sur MON chemin.

La maladie a-t-elle déclenché des peurs qui vous bloquent dans votre quotidien ?
Quelles peurs votre maladie a-t-il déclenché ?
Avez-vous réussi à la/les surmonter ?

Si vous essayez l’exercice ci-dessus, j’adorerais avoir vos retours.

Si vous souhaitez aller plus loin et vous libérer des peurs que votre maladie à déclenchées, retrouver un quotidien plus serein et pouvoir entreprendre les projets qui vous tiennent à cœur, je vous invite à prendre rendez-vous avec moi pour une SEANCE DECOUVERTE GRATUITE d’une heure, qui vous permettra de clarifier votre situation et voir de quelle manière vous pourriez avancer.

C’est par ici !: https://calendly.com/annelaureburay/seance-decouverte

Au plaisir d’échanger avec vous 😉

En attendant prenez soin de vous !

Anne-Laure

L’article Comment dépasser les peurs déclenchées par la maladie est apparu en premier sur Anne-Laure BURAY Coaching Transition professionnelle, maladie, santé. .

]]>
https://annelaureburay.fr/comment-depasser-les-peurs-declenchees-par-la-maladie/feed 0